Bypass Repeated Content

Point de repère historique du pays viticole

Château-fort d' Yburg

Château-fort d'Yburg; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl
Point de repère historique du pays viticole

Château-fort d'Yburg

Une vue inoubliable sur les vignobles et la forêt jusqu’à la plaine du Rhin et la Forêt-Noire, depuis un lieu stratégique riche de plus de 800 ans d’histoire :

voilà ce qu’offre leChâteau-fort d'Yburg à ses visiteurs.

Accessible par une courte randonnée longeant des vignobles et des bois idylliques, le château d’Yburg, avec son donjon visible de loin, trône au-dessus de Baden-Baden. Son nom est dérivé de l’« Eibenberg » (montagne des ifs), colline d’origine volcanique sur laquelle il se dresse.

 

Château d'Yburg à Baden-Baden; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

Les vestiges d’imposants murs témoignent du château est.

Un château au milieu des vignes

Du fait de son importance stratégique considérable, le château peut se prévaloir d’une riche histoire. Elle commença vers 1200 avec la fondation de la ville par les margraves de Baden-Baden, qui sécurisèrent ainsi la frontière sud-ouest de leur comté. Au début, le complexe se composait uniquement du château ouest, du donjon et du mur d’enceinte. Ce n’est qu’au XIIIe ou XIVe siècle que sa forme elliptique caractéristique est apparue avec l’extension du château est.

 

Château d'Yburg à Baden-Baden; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

Après une multitude de marches, vous serez récompensé par une vue fantastique depuis le donjon de 20 mètres.

Des baillis, des chevaliers et un alchimiste

L’histoire de la forteresse est marquée par ses nombreux changements de propriétaire. Yburg abritait jusqu’en 1369 les ministres des margraves de Bade. Plusieurs baillis et chevaliers de différentes familles y ont vécu par la suite. L’un de ses habitants les plus légendaires fut le margrave Eduard Fortunat von Baden-Rodemachern, qui y vécut en 1594. Il aurait pratiqué l’alchimie et la contrefaçon de monnaie pour régler ses dettes. Il aurait également tenté d’empoisonner son cousin honni, le margrave Ernst Friedrich.

Château d'Yburg à Baden-Baden; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Achim Mende

L’agrandissement du château a créé la forme elliptique visible aujourd’hui.

Une destination romantique

Au cours des siècles, Yburg a été le théâtre de nombreuses batailles et destructions. Après l’assaut du château par les insurgés en 1525, pendant les guerres paysannes, le margrave Georg Friedrich le refit fortifier en 1617. Peu de temps après, en 1689, les soldats français le réduisirent finalement en cendres lors de la Guerre de Succession palatine. C’est au XIXe siècle que l’on commença à reconnaître le charme romantique de cette ruine médiévale. Yburg accueille aujourd’hui un restaurant et offre à ses visiteurs des panoramas de rêve.

Château d'Yburg à Baden-Baden; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

Vue aérienne des ruines de la Château